Coutumes de Issédones, Enquête, Hérodote

Voici, dit-on, les coutumes des Issédones. Lorsqu’un homme a perdu son père, tous ses proches lui apportent du bétail ; les animaux sont sacrifiés et dépecés, puis ont découpe également le cadavre du père, on mêle toutes les viandes et l’on sert un banquet. La tête du mort, soigneusement rasée, vidée, est recouverte de feuilles d’or et devient pour eux une image sacrée à laquelle on offre tous les ans des sacrifices somptueux. Le fils rend cet honneur à son père, de même qu’en Grèce on célèbre le jour anniversaire de la mort. Au reste les Issédones sont eux aussi, dit-on vertueux, et les femmes ont chez eux les mêmes droits que les hommes.

Pg 369-370

L’Enquête, Livre III, Hérodote, Edition d’André Barguet, folio classique.

]]>

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.