Nul loup, nul corbeau, nul lion avant la venue d'Enki; Bottéro-Kramer; Lorsque les dieux faisaient l'homme.

Dilmun1 est saint ! Dilmun est pur !

Dilmun est pu ! Dilmun est lumineux !

C’est lorsqu’il fut établi avec son unique-

lorsqu’Enki s’y fut établi avec son épouse

que cette région devint pure et lumineuse !

Lorsqu’il fut établi en Dilmun, avec son unique-

Cette région, lorsqu’Enki s’y fut établi avec Ninsikila,

cette région devint pure et lumineuse !

A Dilmun, auparavant ne croassait nul corbeau,

ne cacabait nul francolin ;

Nul lion ne tuait ;

Nul loup ne se jetait sur les agneaux !

Inconnu, le chien sauvage ravisseur de chevreaux ;

Inconnu, le sanglier dévorateur-de-récoltes !

Nul oiseau du ciel ne venait picorer le malt

étalé par quelque veuve sur son toit-terrasse !

Il n’y avait point de colombe à la tête penchée !

Nul malade des yeux pour dire: « j’ai mal aux yeux! » ;

Nul souffrant de la tête pour déclarer: »J’ai mal à la tête! »

Pas de vieille femme à s’avouer vieille femme ;

Pas de vieil homme à dire : « je suis un vieillard! » ;

Pas de jeune fille à se baigner !

Nulle eau claire à se répandre en ville !

Personne ne traversait la rivière en criant: »Oh ! Hisse! ».

Enki et Ninhursag, v.3-25

1:Tilmun ou Dilmun est un terme qui dans le golfe persique, représentait, et les îles de Bahraïn-Failaka, et le territoire côtier voisin, au nord-est de la péninsule arabique- peut-être aussi la ville capitale du pays. Lorsque les dieux faisaient l’homme, Mythologie mésopotamienne par Jean Bottéro et Samuel Noah Kramer, Bibliothèque des Histoires, nrf, Éditions Gallimard.]]>

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.