Alliesthésie ; Henry Laborit ; La nouvelle grille.

1 a montré qu’un stimulus n’est pas plaisant ou déplaisant en lui-même, mais ressenti en fonction de son utilité en relations avec des signaux internes. Par exemple, quand on demande à un sujet placé dans un bain, de caractériser sur une échelle de un à cinq niveaux (très plaisant, plaisant, neutre, déplaisant, très déplaisant), la sensation qu’il éprouve s’il plonge la main dans un dans un seau d’eau extérieur au bain, on constate qu’il trouve l’eau froide du seau très déplaisante s’il est placé dans un bain froid et très plaisant s’il est placé dans un bain très chaud. Tout se passe, au cours de nombreuses expériences de ce type, comme si la satiété modifiait la sensation de bien-être ou de plaisir jusqu’à l’inverser. C’est ce que Cabanac propose d’appeler l’ « alliesthésie »2. c’est un problème identique qui est posé par l’insatisfaction qui résulte de tout assouvissement d’un besoin acquis, socioculturel, par l’appétit jamais comblé de consommation. 1 : M. Cabanac (1971), Physiological role of pleisure, Science, 173, 40025 : 1103-1107 2 : M. Cabanac op. Cit. 110036-1107 La nouvelle grille ; Henri Laborit ; Folio Essai ; Gallimard. Pg102-103]]>

Produire plus, peur de manquer ou besoin de dominer ? ; Henry Laborit ; La nouvelle grille.

Produire plus, pour se réserver une marge de sécurité plus grande en cas de pénurie, constitue chez l’individu comme chez les groupes sociaux, une motivation qui eut sans doute son importance aux débuts du développement industriel. Mais les sociétés d’abondance, pour lesquelles la croissance est un but en soi, sont non des sociétés d’épargne mais de consommation. Ce ne peut donc être une recherche de la sécurité qui en constitue la principal facteur motivationnel. La sécurité est d’ailleurs devenue de nos jours beaucoup plus le résultat d’un processus collectif qu’individuel. L’avarice semble un comportement en voie de disparition au niveau d’organisation de l’individu s’il persiste à celui des groupes sociaux dans l’accumulation du capital. Mais dans ce cas, c’est beaucoup plus pour satisfaire au besoin de domination des groupes sociaux et des structures hiérarchiques qui les animent que pour tempérer l’angoisse de ce que sera demain. La nouvelle grille ; Henri Laborit ; Folio Essai ; Gallimard. Pg101-102]]>