La polyconceptualité ; Laborit

Pour aborder la polyconceptualité il est surtout utile, nous l’avons vu, de posséder une structure mentale ouverte, capable d’organiser les connaissances sans pouvoir les cloîtrer. Une fois de plus, nous retrouvons la distinction entre thermodynamique et information. Le technicien d’une discipline utilise son information pour réaliser une action thermodynamique, mettre en jeux une technique, alors que le polyconceptualiste peut ne manipuler que de l’information, si son expérience de la thermodynamique à l’intérieur d’une discipline lui a appris à joindre le geste à la parole et à les accorder ensemble.

La nouvelle grille ; Henri Laborit ; Folio Essai ; Gallimard.

Pg 316

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.