De l'objet des sens à la mort; Bhagavad-Gitâ

Si l’homme arrête son attention sur les objets des sens, de l’attrait naît en lui pour eux.

De l’attrait sort le désir ; du désir se forme la colère.

De la colère naît l’égarement ; de l’égarement, la confusion de pensée ;

De la confusion de pensée, la ruine de la raison ; de la ruine de la raison, il meurt.

Gîta, 2, 62-63

Le silence; timidité, mon égide…; Autobiographie; Gandhi.

L’expérience m’a enseigné que le silence a sa part, dans la discipline spirituelle de quiconque s’est voué à la vérité. La tendance à force, à refouler ou à modifier la vérité, sciemment ou non, est une faiblesse naturelle, en l’homme ; et le silence est nécessaire, si l’on doit surmonter cette faiblesse. L’orateur laconique ne prononce que rarement une parole en l’air ; chacun de ses mots sera mesuré. Tant de gens brûlent à parler ! Il n’est pas un président de réunion qui ne soit accablé de demandes d’interpellation. Et chaque orateur qui reçoit le droit de parler, excède en générale le temps fixé, réclame un délai, et continue à parler sans autorisation. Tout ce bavardage peut difficilement passer pour rendre service utile au monde. C’est un tel gaspillage de temps ! En réalité, ma timidité a été pour moi une égide, un bouclier. Elle m’a permis de me développer. Elle m’a aidé à discerner la vérité.

pg 82

Autobiographie ou mes expériences de vérité; Mohandas Karamchand Gandhi; puf; 2007

 ]]>

Celui qui rend le bien pour le mal, c'est comme s'il avait conquis le monde; Šyâmal Bhatt

As-tu eu de l’eau, donne un bon repas ;

Pour une inclinaison de tête, fais une révérence zélée ;

Pour la valeur d’une poignée d’herbe, rends un écu d’or ;

Pour qui te sauve la vie, donne la tienne dans son malheur ;

Pour un bienfait, comptes-en dix ; en esprit, en parole et en acte,

celui qui rend le bien pour le mal, c’est comme s’il avait conquis le monde.

Sixain de Šyâmal Bhatt : un des grands noms de la littérature goujrâti ; nés vers 1640, mort vers 1730, Brâhmane des environs d’Ahmedâbâd, poète très fécond, a été un spécialiste du sixain. Il est réputé aussi pour ses longs poèmes narratifs. On lui attribue 26 ouvrages dont certains très étendus.