Inanna des débuts; Bottéro-Kramer; Lorsque les dieux faisaient l'homme.

Elle ne pense qu’à guerroyer

« Jusque devant Éa-le-Prince, lui dit-on,

tu garderais ton air effrayant. »

Plus qu’un taureau, elle fait peur

lorsqu’elle déchaîne son tapage !

On ne la peut tenir en laisse-

elle s’échapperait : elle est trop forte! »

Le poème d’Agušaya, v.10-15

Lorsque les Continuer la lecture de « Inanna des débuts; Bottéro-Kramer; Lorsque les dieux faisaient l'homme. »

Prééminence d'Enki et rôle des hommes; Bottéro-Kramer; Lorsque les dieux faisaient l'homme.

….il faut le souligner comme proclamant encore, à sa mesure, la prééminence » d’Enki/Éa, non seulement créateur de la civilisation et de la culture, à son garant, mais celui qui avait pris soin de la révéler aux hommes, afin de les rendre mieux à même de remplir parfaitement, ici-bas, le rôle qui Continuer la lecture de « Prééminence d'Enki et rôle des hommes; Bottéro-Kramer; Lorsque les dieux faisaient l'homme. »

u.mu.ul; Bottéro-Kramer; Lorsque les dieux faisaient l'homme.

u.mu.ul : « mon jour est loin », en sumérien, a été entendu aussi bien d’un bébé (« le jour de ma mort est loin ») que d’un vieillard (« le jour de ma naissance est loin »).

pg 196-197

Lorsque les dieux faisaient l’homme, Mythologie mésopotamienne par Jean Bottéro et Samuel Noah Kramer, Bibliothèque Continuer la lecture de « u.mu.ul; Bottéro-Kramer; Lorsque les dieux faisaient l'homme. »

Complainte des dieux et réaction d'Enki; Bottéro-Kramer; Lorsque les dieux faisaient l'homme.

Ces jours-là, lorsqu’En-haut et En-bas

eurent été séparés

ces nuits-là, lorsque les destins (des dieux)

eurent été arrêtés,

lorsque les Anunna eurent été mis aux monde,

que les déesses eurent été épousées,

qu’elles eurent reçu chacune son lot :

qui en-haut, qui en-bas,

qu’elles eurent été Continuer la lecture de « Complainte des dieux et réaction d'Enki; Bottéro-Kramer; Lorsque les dieux faisaient l'homme. »

Les Pouvoirs d'Enki; Bottéro-Kramer; Lorsque les dieux faisaient l'homme.

Chez Enki, la faculté de créer ainsi l’abondance est articulée à deux de ces prérogatives, qui n’en sont en réalité qu’une, prise sous deux biais convergents. D’abord il est, de tous les dieux, le plus pénétrant , le plus ingénieux, le plus habile, le plus efficace. Ensuite – et ceci constitue à Continuer la lecture de « Les Pouvoirs d'Enki; Bottéro-Kramer; Lorsque les dieux faisaient l'homme. »

Réponse d'Enki à Inanna; Bottéro-Kramer; Lorsque les dieux faisaient l'homme.

Que pourrions-nous te conférer encore ?

C’est toi qui proclame ……,

Toi pour qui l’on a disposé le ….. en vue de ……,

Toi qui porte le vêtement « vigueur des mâles »

Toi qui détermine les mots qu’il faut prononcer,

Toi qui détiens Baguette, Bâton

et Houlette pastorale !

Qu’est-ce Continuer la lecture de « Réponse d'Enki à Inanna; Bottéro-Kramer; Lorsque les dieux faisaient l'homme. »

Inanna proteste contre le manque d'attribution de ses fonctions; Bottéro-Kramer; Lorsque les dieux faisaient l'homme.

Alors celle qui n’avait point reçu d’office,

La sainte Inanna, la jeune femme,

qui n’avait point reçu d’office,

s’en vint trouver son père, Enki,

se mit à récriminer en larmes, à grand tapage :

« De tous les Anunna, les grands dieux,

Enlil t’a laissé libre d’arrêter le destin !

Mais moi, Continuer la lecture de « Inanna proteste contre le manque d'attribution de ses fonctions; Bottéro-Kramer; Lorsque les dieux faisaient l'homme. »

Enki prépose l'univers; Bottéro-Kramer; Lorsque les dieux faisaient l'homme.

Et c’est la champion, le taureau sorti du bosquet embaumé

le lion rugissant,

Utu le vaillant, le taureau bien campé

qui fait avec orgueil montre de sa puissance,

le père de la « grande cité 1 », à l’orient,

le grand héraut de An le saint,

le juge, celui qui rend les sentences

à la place des Continuer la lecture de « Enki prépose l'univers; Bottéro-Kramer; Lorsque les dieux faisaient l'homme. »

Il n'y a encore eu personne à faire un tel chemin; L'épopée de Gilgameš

L’Homme-Scorpion, ouvrant alors la bouche

et prenant la parole,

s’adressa à Gilgameš :

« Il n’y a encore eu personne

à faire un tel chemin !

Nul n’est encore rentré dans le défilé de ces monts !

Sur cent vingt kilomètres,

y règnent les ténèbres :

profonde y est l’obscurité,

sans la moindre Continuer la lecture de « Il n'y a encore eu personne à faire un tel chemin; L'épopée de Gilgameš »

Gilgameš rapelle à Ishtar ses anciens amants-2; L'épopée de Gilgameš

Tu as aimé Isullanu,

le jardinier de ton père,

qui ne cessait de t’offrir

des dattes par couffins

Et te procurait tous les jours

un menu plantureux,

Tu avais jeté tes yeux sur lui

et tu l’étais allée provoquer :

« Jouissons de ta vigueur, mon petit Isullanu !

Avance donc ta main et touche Continuer la lecture de « Gilgameš rapelle à Ishtar ses anciens amants-2; L'épopée de Gilgameš »